à chaque numéro, GOLDA Magazine interroge 4 personnalités de milieux variés, abordant leur propre vision d’un thème universel.


Hannouka m’évoque le miracle. Se retrouver spécialement chaque jour pendant 8 jours pour allumer ensemble une bougie devant laquelle on prie pendant un moment, c’est pour moi un petit miracle de la vie. C’est un moment privilégié que je partage avec mes proches, un moment chaleureux.

La lumière qui chasse l’obscurité… Le miracle est réel… Et j’adore manger les beignets.

Hannouka ! La période magie Disney est la plus forte au cinéma, la magie des lumières et la chaleur du froid d’hiver.

La fête de Hannouka c’est avant tout la victoire des faibles contre les forts, comme si aujourd’hui les luxembourgeois sortaient vainqueurs d’une guerre contre les Américains. C’est exactement ce qui c’est passé en -164 avant JC quand Juda le Maccabe battra les grecs à Jérusalem. Il l’a purifié et re-inaugurer le temple d’où le nom de Hannouka (inauguration).
- Publicité -
Article précédentMoshe Tarka
Article suivantLe Blog de Tal
Léa dort-elle parfois ? Fonctionnant à une allure impressionnante elle a mille idées/minute, et une devise à toute épreuve : essayer, c’est réussir ! Elle possède le talent rare de fédérer une équipe digne des grandes signatures journalistiques. Pendant que se développe le magazine, déjà Léa Tov s’attelle à la création de Golda TV et Golda Radio, sans oublier Golda Medias. Golda, un empire où l’on vit heureux !